Entraîner son chien à la muselière

La muselière est souvent vue comme quelque chose qui n’est nécessaire que si le chien est agressif. En vrai, cet outil a plusieurs applications et tous les chiens devraient être entraînés à porter la muselière. Vous trouverez toute l’information qu’il vous faut ici.

Pourquoi entraîner son chien à porter la muselière

Agression

La raison évidente est celle des cas où il y a des morsures ou des risques de morsures. La muselière est votre première ligne de défense lorsque vous travaillez un chien réactif, qui fait de la protection des ressources ou qui a des problèmes de manipulations. Cette couche de protection additionnelle vous permettra d’entraîner dans la confiance que vous et ceux qui vous aident resterez en sécurité si une erreur ce produit et que votre chien explose.

Si vous vous apprêtez à faire face à une telle tâche difficile, nous vous encourageons fortement à le faire avec un entraîneur qualifié. La muselière n’est qu’une des étapes vers la résolution des problèmes d’agressions et vos chances de succès seront beaucoup plus hautes avec un plan d’entraînement solide et personnalisé.

Manger les déchets au sol

Vivre en ville veut dire que votre chien trouvera souvent des déchets au sol. De délicieuses et dangereuses poubelles que votre chien adore manger. Pendant que vous enseignez à votre chien qu’il doit ignorer les trésors interdits, vous voudrez les garder en santé et en sécurité. Voilà où une muselière peut vous aider!

Hôtels et transports en commun

Les hôtels qui acceptent les chiens vont souvent le faire sous condition que le chien soit muselé dans les aires communes et en cage lorsqu’il est seul dans la chambre. Plusieurs services de transport en commun à travers le monde acceptent les chiens qui sont muselés et bien éduqués.

Comme outil de sécurité prêt pour toute occasion

Votre chien ne fait peut-être pas partie des catégories ci-haut. Ça ne veut pas pour autant dire que d’entraîner la muselière n’est pas une bonne idée! Avoir une muselière de la bonne taille entraînée et prête à utiliser dans votre voiture peut sauver une vie, littéralement. Un bon exemple est la situation où votre chien se blesse et doit être transporté d’urgence chez le vétérinaire. Les chiens en douleur extrême vont parfois être confus par la situation et tenter de se défendre de tout ce qui s’approche, incluant leurs humains. Dans ce genre de contexte, d’avoir l’option de simplement museler le chien rapidement sans rajouter encore plus de stress dans la situation est très pratique.

Choisir la bonne muselière

Il y a beaucoup de modèles et de types de muselières différents. Nous vous donnerons une recommandation sous peu, mais débutons avec les caractéristiques qu’une bonne muselière devrait avoir:

  • Le chien peut respirer adéquatement
    • Les chiens ne transpirent pas. Ils évacuent la chaleur à travers leur bouche. Une bonne muselière permet à votre chien d’ouvrir sa bouche pour haleter.
  • Le chien peut boire et manger à travers la muselière
    • Devoir enlever le dispositif de sécurité pour faire boire votre chien vous expose potentiellement à un accident. Nous ne voulons pas ça. Être capable de donner des récompenses au chien à travers la muselière rend l’entraînement beaucoup plus facile.
  • Solide et difficile à enlever pour le chien
    • Un chien déterminé peut mâcher à travers ou détruire plus ou moins n’importe qu’elle muselière, d’où l’importance de leur apprendre à aimer la porter, mais vous voulez tout de même un produit qui ne brisera pas avec quelques coups de patte ou un peu de frottage au sol.
  • Adapté pour la tête de votre chien
    • Selon la tête de votre chien, vous devrez potentiellement sacrifier un des points ci-haut pour avoir un modèle adapté. L’exemple le plus commun est le chien brachycéphale tel que le Carlin ou le Bulldog Français.

Notre recommandation: la muselière panier

Ce type de muselière rempli tous les points importants qu’on recherche et, en bonus, certaines marques peuvent être modelées après l’achat pour être parfaitement ajustées au museau de votre chien.

Baskerville est une marque facile à trouver et que nous recommandons fortement. Cette marque se trouve autant en ligne que dans la plupart des commerces locaux!

Que faire si mon chien déteste déjà sa muselière?

Si vous avez déjà une muselière et que votre chien s’en sauve dès qu’il la voit, l’entraînement sera définitivement plus long. Ça ne veut toutefois pas dire que vous ne pouvez pas y arriver! Nous entraînons fréquemment des chiens à aimer leur muselière, même s’ils la détestaient au départ.

Le premier conseil que nous pouvons vous donner est d’acheter une nouvelle muselière. Trouvez un modèle d’une couleur ou d’une forme différente et faites votre entraînement avec ce nouvel objet plutôt que de tenter de réparer la relation que votre chien a avec l’ancienne. Ce n’est pas obligatoire, mais ça aide beaucoup!

La deuxième chose à faire si votre chien déteste sa muselière est d’être patient. Vous devez rebâtir la confiance de votre chien face à cet objet. Ça prends du temps. Faites beaucoup plus de répétitions pour chaque étape que ce qui vous semble nécessaire et n’hésitez jamais à baisser la difficulté dès que votre chien semble le moindrement incertain.

Tutoriel vidéo:

Pour ceux qui préfèrent une video Youtube, nous en avons une! (Youtube semble avoir de la difficulté avec cette vidéo, si elle n’est pas disponible, elle devrait l’être bientôt!)

Comment bien suivre ce guide

Pendant que vous suivrez les instructions plus bas, vous vous rendrez rapidement compte que certaines étapes sont beaucoup plus difficiles pour votre chien que d’autres. Votre réaction à ces ralentissements dans votre entraînement va grandement affecter la vitesse à laquelle votre chien apprendra à aimer sa muselière.

Voici ce que vous devriez toujours avoir en tête pendant que vous entraînez votre chien:

  • Utilisez de la nourriture d’extrêmement haute valeur! Oubliez la moulée, c’est le temps de sortir le fromage, les saucisses hot-dog ou le poulet bouilli.
  • Plusieurs séances très courtes sont bien meilleures qu’une seule très longue pratique. Visez 2 à 5 minutes!
  • Terminez toujours sur une bonne note, si possible. Si votre chien semble commencer à perdre patience ou concentration, arrêtez! Si vous avez déjà passé ce point là, ne continuez pas d’essayer d’avoir du succès avant d’arrêter, ça risque d’être encore pire.
  • Avant de passer d’une étape à l’autre, votre chien devrait pouvoir compléter votre étape présente cinq fois de suite, avec facilité.
  • Ne forcez jamais votre chien à mettre ou garder sa muselière, sauf en cas de danger. La tête va dans la muselière, pas l’inverse. Si votre chien tente de se retirer ou de s’éloigner, laissez le faire.

Phase un: Voir la muselière

Cette partie de l’entraînement est plutôt simple et très ennuyante, mais aussi très importante. De faire en sorte que votre chien associe l’apparition de la muselière à du bonheur prévient qu’il s’enfuie lorsque vous la sortez. Ça accélère aussi l’entraînement en assurant que le chien va vouloir rester dans le coin tant que la muselière est visible.

Tu vois la muselière apparaître, tu commences à manger

Le but ici est de créer une association agréable avec la présence de la muselière. Sortez l’objet, attendez deux secondes, puis commencez à récompenser votre chien avec de la nourriture délicieuse. Tant que la muselière est visible, la bouffe continue d’être livrée.

La muselière s’en va, ta nourriture aussi

Après un nombre de secondes aléatoire, cachez la muselière. Deux secondes plus tard, vous arrêtez de récompenser. Non seulement l’apparition de l’objet est vraiment plaisant, mais sa disparition veut dire que le plaisir arrête. Votre chien va vraiment vouloir que la muselière reste dans le coin.

Les autres objets ne veulent absolument rien dire

Au hasard, vous allez aussi présenter d’autres objets à votre chien: un téléphone, un soulier, un crayon, n’importe quoi! Ces objets vont être sortis dans un ordre quelconque et pendant un nombre de secondes aléatoire, tout comme la muselière, mais le chien ne reçoit rien du tout pendant leur présence. Votre chien va rapidement comprendre qu’il n’y a qu’un seul objet qui annonce le bonheur.

Répétez jusqu’à ce que votre chien soit content

Faites cet exercise quelques fois par jour jusqu’à ce que vous sortiez la muselière et que votre chien soit visiblement excité. Une queue qui remue, s’approcher rapidement en anticipation de la nourriture, n’importe quoi. Vous voulez la certitude que votre chien n’est plus neutre par rapport à la muselière avant d’aller à la deuxième phase.

Phase deux: Mettre la muselière

Le but de cette phase est que le chien aille mettre son museau dans l’objet et, éventuellement, d’y rester le temps qu’on l’attache. C’est dans cette section que le plus gros du travail se fait. N’essayez pas de passer à travers les étapes suivantes le plus rapidement possible, vous risquez de vous retrouver avec un chien qui refuse d’approcher la muselière, même si vous avez terminer la première phase avec succès.

Moitié du nez

Tenez la muselière d’une main, puis glissez une récompense à travers un trou à mi-chemin pour attirer votre chien. Laissez le prendre la nourriture et retirez ensuite la muselière. Répétez jusqu’à ce que votre chien n’hésite plus à aller chercher la nourriture.

Nez au complet

Commencez par faire exactement la même chose qu’avant, mais en mettant la nourriture au fond de la muselière.

Une fois que votre chien va chercher la nourriture avec confiance, mettez votre main vide au bout de la muselière pour attirer votre chien. Lorsqu’il y va, dites «Bravo!» et donnez lui son morceau comme avant.

Votre but est que votre chien se rende à mettre son museau sans même qu’on lui montre une main.

Rester dans la muselière pendant un moment

Nous n’attachons pas la muselière tout de suite! Nous allons d’abord apprendre au chien à y rester un moment.

Étalez, au fond d’un bol, du beurre d’arachide naturel. Présentez la muselière à votre chien et, lorsqu’il y met son museau, approchez le bol pour qu’il puisse lécher le beurre d’arachide. Retirez la muselière et le bol après quelques secondes. Répétez en augmentant le temps où votre chien garde la tête dans la muselière jusqu’à ce que vous soyez à environ 30 secondes.

Si votre chien a des problèmes de protection des ressources, vous devriez confirmer avec votre entraîneur que cette étape est sécuritaire et, si ce ne l’est pas, quelle serait l’alternative pour votre cas spécifique.

Attacher la muselière

Pendant que votre chien lèche le beurre d’arachide, attachez la muselière sans serrer les bretelles. Retirez l’attache, la muselière et le bol après quelques secondes. S’il est trop difficile d’attacher la muselière, vous pouvez commencer par simplement toucher et jouer avec les bretelles.

Répétez en augmentant graduellement le temps et à quel point les attaches sont serrées, un critère à la fois.

Une fois vos attaches bien ajustées et que votre chien peut rester sur place environ 15 secondes avec le beurre d’arachide, revenez à une plus courte durée, mais en ne payant qu’avec des récompenses aux quelques secondes plutôt qu’une constance de beurre d’arachide. Vous pouvez passer à la phase trois lorsque votre chien peut porter sa muselière en recevant des récompenses de temps en temps pendant environ 30 secondes!

Phase trois: Vivre avec la muselière

De porter la muselière pendant une minute dans votre salon est un bon départ, mais ce n’est pas la même chose que de la porter pendant une promenade en entier. Vous voudrez progressivement introduire les aspects d’une vie normale que votre chien connaît, mais en portant sa muselière.

Commencez simple: comportements faciles, se déplacer dans la maison, boire de l’eau. Ensuite, sortez pour une très courte promenade dans vos environs (5 minutes). Récompensez souvent. Vous pourriez ensuite passer à une période de jeu avec un ami. Votre but est toujours de retirer la muselière avant que votre chien ne commence à tenter de l’enlever par lui-même.

Les situations où vous apportez votre chien lorsqu’il porte sa muselière devraient être adéquates à sa stabilité émotionnelle ou selon le protocole d’entraînement que vous suivez. Le fait que votre chien ne peut pas mordre ne veut pas dire qu’il est judicieux de le forcer à aller dans une situation où il aura envie de le faire. Vous rendrez votre problème de réactivité beaucoup plus grave en agissant ainsi. Consultez votre entraîneur pour savoir ce qui est sécuritaire et ce qui ne l’est pas.

Comportements simples à l’intérieur
Comportements simples à l’extérieur
Extérieur avec un ami présent
Promenade
Prendre le métro!

Votre chien ne devrait jamais tenter de retirer sa muselière

Si votre animal se frotte constamment sur vos jambes, sur le sol ou qu’il donne des coups de pattes pour retirer la muselière, il est clair qu’il la porte depuis trop longtemps (même si ça ne fait pas si longtemps). Retirez-la alors le plus rapidement possible et ajustez vos durées en conséquence dans le futur!

Que faire si vous êtes coincés

Certains chiens vont trouver une étape en particulier plus difficile que les autres. Si votre chien semble commencer à vouloir éviter vos entraînements, vous devriez tout de suite ajuster le tir. N’attendez pas qu’il déteste complètement le processus!

Vous pouvez faire deux choses pour aider votre chien dans cette situation:

  1. Descendez à l’étape précédente: Faites simplement revenir au dernier endroit où ça allait bien et faites le un peu plus longtemps
  2. Alternez entre les étapes: Pour aider à rendre les étapes plus difficiles tolérables au début, vous pouvez y insérer des trucs plus faciles. Par exemple: pour chaque fois que vous attachez complètement la muselière, vous payez quatre ou cinq fois le simple fait que votre chien insère sa tête dans le trou.

Si vous avez toujours de la difficulté, vous devriez en discuter avec votre entraîneur pour voir quels ajustements peuvent être faits pour aider votre chien à passer ce blocage.

Voilà, Un guide complet sur la muselière!

Vous avez toujours de la difficulté? Écrivez-nous!

écrit par Stéphane Fiset, éducateur canin

Mis à jour le 1 janvier, 2024