Qu’est-ce que du BON jeu entre chiens?

Le jeu entre les chiens, que ce soit au parc canin, dans un cours ou tout autre endroit où les chiens seront libres ensemble, peut générer beaucoup d’angoisse pour certains. Après tout, une blessure lors du jeu peut mener à des frais vétérinaires incroyables. Sans compter l’impact sur le comportement de notre chien suite à un accident ou une bagarre.

Nous allons donc démêler ensemble ce qu’est du bon jeu, du jeu acceptable mais à surveiller et des interactions qui nécessitent une intervention immédiate.

À lire: parc à chiens, bonne ou mauvaise idée?

Les types de jeu entre chiens

Avant d’entrer dans comment savoir si ça se passe bien, vous voudrez savoir la base. Qu’est-ce qui est normal comme comportement de jeu entre des chiens ?

Lorsqu’ils jouent ensemble, les chiens «pratiquent» les comportements dont ils auraient besoin en nature:

  • La bagarre
    • Les chiens feront semblant de se mordre ou le feront carrément (sans causer de dégâts). Souvent un chien se retrouvera par dessus l’autre.
  • La chasse
    • Se courir l’un après l’autre.
  • La reproduction?!
    • Et oui, ils vont se monter l’un sur l’autre! Tant que les deux chiens sont contents de l’interaction et qu’il n’y a pas reproduction, il s’agit d’un comportement normal et qui n’a pas besoin d’être modifié.

Le consentement: la seule règle qui compte

Il y a beaucoup de choses qu’on peut observer pour déterminer si ça se passe bien dans du jeu entre plusieurs chiens. Mais il y a un concept qui prime sur tout le reste: le consentement.

Tant et aussi longtemps que les deux individus ne se blessent pas et qu’ils sont tous les deux content dans l’interaction, tout se passe bien. Dès qu’un des deux chiens n’est plus consentant, même s’il s’agit techniquement de «bon» jeu entre les chiens, il doit obtenir l’espace qu’il demande. Comment on fait pour être certain qu’il y a du consentement des deux côtés, surtout quand notre chien est par dessus un autre? Il y a un test:

Le test de consentement: une réponse rapide et claire

Si les deux chiens s’amusent autant l’un que l’autre, ils voudront retourner de jouer immédiatement si on les sépare. Il y a deux manières d’arriver à faire ce test:

Idéalement: Chaque humain attrape gentiment son chien et l’éloigne du partenaire de jeu. On lâche en même temps les deux chiens et on regarde ce qu’ils font.
Sinon: Rappelez votre chien suffisamment loin pour pouvoir observer la réaction des deux chiens.
Ne jamais: Attraper le chien de quelqu’un d’autre. Il pourrait être sensible au manipulations et mal réagir, sans compter la réaction de la personne!

Le but est de créer de la distance entre les deux chiens pour voir s’ils retournent immédiatement à leur activité précédente.

Si un des deux chiens reste sur place, tente de quitter ou passe à autre chose, il n’y a pas consentement.

Ce n’est pas parce que votre chien ne retourne pas tout de suite jouer qu’il n’avait aucun plaisir, mais le fait qu’il ne reprend pas l’activité immédiatement vous indique qu’il n’est pas si mécontent de la pause. Selon son langage corporel, vous pourrez ensuite aviser: a-t’il simplement besoin d’une pause ou était-il complètement inconfortable?

Si le chien fuit, reste caché sous vos jambes ou sous une table, il n’est probablement pas très à l’aise.
Dans un monde idéal, l’autre chien comprendra la demande d’espace et ira jouer avec quelqu’un d’autre. Si ce n’est pas le cas, il sera votre devoir de faire respecter votre chien: demandez à l’autre humain de rappeler son chien et, si cela ne fonctionne pas, quittez la situation.

Si le chien reste à l’aise, mais passe à autre chose.
Il est probable qu’il ne veut alors qu’une simple pause et qu’il reprendra le jeu sous peu, mais nous voulons tout de même nous assurer que l’autre chien lui donne un peu d’espace.

Si les deux chiens foncent l’un vers l’autre pour reprendre le jeu, tout va bien pour l’instant.

Plus vous faites des tests, plus vous pouvez être certains que votre chien aime ce jeu et qu’il l’aime longtemps. Il ne faut toutefois pas prendre le résultat d’un seul test et l’appliquer à toutes les interactions futures: votre chien peut très bien aimer se bagarrer avec un chien, mais pas l’autre. C’est en observant votre chien pendant plusieurs périodes de jeu avec plusieurs partenaires de jeux différents que vous pourrez commencer à déduire que ça se passe bien sans faire le test.

Si le chien est content, mais l’humain non:

Parfois, l’intensité ou le type de jeu est trop anxiogène pour la personne responsable du chien. Dans ce cas, bien que les chiens ne font rien de mal, il est préférable de simplement les rappeler et les orienter vers un autre partenaire de jeu ou de quitter la situation.

Quels sont les autres signes que ça se passe bien?

Chaque chien est différent dans son langage corporel, dans ce qu’il aime ou n’aime pas et dans ses habitudes de jeu. C’est pourquoi le consentement est la seule chose qui nous donne certitude que tout va bien. Ceci étant dit, on peut observer beaucoup de signes qui ça se passe bien:

  • Communication:
    • À travers leurs mouvements, leur corps et leur comportement, les chiens communiquent ensemble.
    • À l’approche, ils détournent la tête et le regard, font des déplacements indirects, ont un corps et visage détendu.
    • À la rencontre, ils se laissent sentir, vont s’asseoir, sentir le sol, faire un appel au jeu.
    • Pendant le jeu: ils vont communiquer leur besoin de pause en se couchant, s’assoyant, en reniflant au sol ou en s’éloignant. Ils vont écouter les demandes d’espaces des autres
  • Renversement de rôles:
    • Le chien qui pourchasse va, à son tour, se laisser pourchasser
    • Le chien qui est «par dessus» dans un jeu de bagarre va intentionnellement «perdre» et se retrouver en dessous
  • Pauses:
    • Des mini pauses où les deux chiens arrêtent de jouer quelques secondes, puis reprennent
    • Des longues pauses où on va faire autre chose, on se couche, on boit de l’eau, etc.
  • Contrôle de sa force et adaptation au partenaire de jeu
    • Les chiens vont preuve de contrôle dans leur jeu de bagarre, ça n’escalade pas
    • Le plus gros chien s’auto-handicape pour garder le plus petit à l’aise et lui donner une chance de gagner

Il est rare que les deux chiens démontrent tous ces signes de jeu à chaque fois qu’ils jouent, et ça ne veut nécessairement dire que c’est du mauvais jeu. Mais moins vous voyez ces signes, plus vous devriez superviser la situation.

Qu’en est-il des drapeaux rouges, où il faut intervenir tout de suite?

Dans la plupart des cas, une bagarre entre chien peut être prédite plusieurs secondes, voir minutes, avant qu’elle n’éclate. Connaître votre chien, ainsi que le langage canin, vous permettra de voir les débuts de conflits et d’intervenir avant même qu’un seul des signes suivants n’apparaissent. Voici toutefois les gros phares rouges à ne jamais ignorer:

  • Queue entre les jambes:
    • Si le chien qui se fait pourchasser ou a un autre chien par dessus lui a la queue entre les jambes et qu’elle ne sort pas de là au bout de quelques secondes, ce n’est pas du tout bon signe.
  • Tentative de fuite, de se cacher
    • La différence entre le chien qui fuit et celui qui veut jouer est que, si on éloigne le chien qui le pourchasse, il reviendra vite chercher son ami pour continuer.
    • Le langage corporel du chien qui fuit est souvent beaucoup plus raide, il va regarder derrière lui avec les yeux très grand ouverts et va souvent paniquer lorsqu’il se fait rattraper.
  • Grognements:
    • Certains chiens, surtout certaines races, vont grogner pendant qu’ils jouent et ce n’est pas du tout par inconfort.
    • Si vous ne connaissez pas très bien le chien qui grogne, assumez toujours qu’il s’agit d’un grognement mécontent et faites un test de consentement.
  • Montrer les dents, mordre dans les airs, mordre
    • Si un chien retrousse les babines, montre toutes ses belle blanches et lèche son museau en même temps, s’il «tente de mordre» ou s’il attaque carrément ceux qui s’approchent, il est grand temps de le sortir de là ou de rappeler votre chien s’il est la cause de cette réaction.

Une note sur le jeu en laisse

Bien que ce n’est pas strictement une mauvaise chose, le jeu entre deux chiens en laisse peut poser quelques problèmes:

  • Difficulté à bouger:
    • Il est plus difficile de communiquer aisément en laisse.
    • Dans un cas de conflit, le chien risque de se sentir coincé, les risques de bagarres sont accrus
    • Séparer une bagarre quand les laisses sont en noeud, ce n’est pas évident.
    • Les laisses de type «flexi» sont encore plus dangereuses lors d’interactions entre chiens.
  • Création d’une mauvaise habitude
    • Votre chien risque de s’attendre à pouvoir aller jouer avec tous les chiens qu’il voit lorsqu’il est en laisse. Mais ce n’est pas toujours possible et peut vite devenir désagréable.
    • Avec l’attente de jeu vient souvent la frustration de ne pas pouvoir y aller. Votre chien pourrait commencer à aboyer, et à être réactif.

Du jeu en laisse plus sain

Si vous désirez faire jouer votre chien en laisse, faites le avec une laisse différente, idéalement une longe. Votre chien comprendra, au fil du temps, que sa laisse de promenade ne veut pas dire qu’il ira jouer. Mais la longe, elle, oui! Assurez-vous également d’avoir un espace suffisamment grand: ne faites pas jouer votre chien sur un bord de rue passante! Finalement, qu’importe le lieu: assurez vous d’avoir l’accord des autres humais avant de laisser votre chien s’approcher. Le consentement des humains est important, lui aussi!

Attention aux règlements locaux ! À Montréal, toute laisse de plus de 1.82 mètres (6 pieds) et les laisses de type «flexi» est interdite. Peu importe le type de lieu public, vous courrez une contravention très élevée si votre chien est hors laisse ou avec une laisse non réglementaire.

Rappeler son chien régulièrement, une bonne habitude à prendre

Même lorsque le jeu entre les chiens va très bien, il y a beaucoup de bénéfices à rappeler son chien et le récompenser régulièrement:

  • Ça impose une petite pause, ce qui fait redescendre l’excitation et réduit les risques d’escalade dans le jeu.
    • Votre chien risque même de prendre l’habitude de venir vous voir de lui même. Ça lui apprend à choisir de prendre des pauses tout seul!
  • Vous saurez avec certitude si votre chien et celui avec lequel il joue s’amusent réellement.
  • Vous renforcez le fait que votre chien vous porte attention, même dans une situation amusante et distrayante
  • En cas de conflits, il sera beaucoup plus facile de sortir votre chien de là s’il est habitué de venir vous voir dans ce contexte.
  • Quitter le parc devient soudainement beaucoup plus facile!

Vous voulez apprendre à votre chien comment jouer sainement? Contactez-nous!

écrit par Stéphane Fiset, éducateur canin

Mis à jour le 30 septembre, 2023