Tout ce qu’il faut savoir sur les parcs à chiens

Certains le détestent, d’autres l’adorent. Le parc à chiens est une ressource géniale dans une ville où les chiens n’ont pas le droit d’être hors laisse. Mais est-ce vraiment un bon endroit où dépenser son chien?

Les chiens ont-ils besoin de jouer avec leurs congénères?

Il y a une croyance populaire qu’un chien doit régulièrement être en présence d’autres chiens pour être heureux. C’est complètement faux. Le chien est un animal social, certes, mais son besoin d’interaction peut très bien être comblé par sa famille. Si votre chien n’est pas dans la catégorie de chiens qui est apte à visiter un parc canin, il est alors totalement acceptable de ne jamais y aller.

À défaut d’aller au parc, vous pouvez faire des séances d’entraînements de tours, jouer ou pratiquer un sport canin. Les besoins de votre animal seront très bien comblés!

Et si votre chien aime vraiment jouer, mais que les parcs sont trop pour lui (ou vous!) ? Vous pouvez rejoindre les groupes de discussions de votre secteur ! Cela vous permettra de demander s’il y a quelqu’un qui veut organiser des rencontres de jeu avec son chien.

Le parc à chiens est une bonne idée, pour certains

Les aires d’exercices canins, où tous sont libres de courir et jouer ensemble, peuvent être un très bon moyen de dépenser son chien. Il faut toutefois avoir le bon type de chien, l’entraînement et les connaissances requises pour prévenir les scénario d’horreur dont on entend malheureusement trop souvent parler.

Le premier danger dans cet endroit, c’est la présence de chiens qui ne devraient pas y être. Même si votre chien est dans la bonne catégorie, il est primordial de savoir reconnaître ceux qui ne le sont pas pour pouvoir quitter la situation avant que les problèmes n’apparaissent.

Qui devrait aller au parc canin?

Le chien idéal pour cet endroit est ce qu’on appelle « hyper-social », c’est à dire qu’il:

  • Est à l’aise avec tous les types de chiens
  • Communique très bien : sait poliment demander de l’espace et sait respecter les demandes d’espace des autres
  • Aime jouer longtemps et de toutes les manières différentes
  • Est capable de désengager et de s’éloigner lorsqu’un conflit éclate

Rares sont les chiens qui remplissent tous ces critères, vous direz? Vous avez bien raison! La plupart des chiens qui sont aptes à visiter un parc à chiens ont deux ou trois de ces critères et passeront tout de même un très bon moment! Vous n’avez qu’à vous adapter selon les préférences de votre compagnon.

Qui ne devrait pas aller au parc à chiens?

À l’inverse, nous avons les catégories de chiens qui ne devraient pas fréquenter le parc. Ces endroits sont « ouverts à tous » sans supervision professionnelle, au même titre qu’on trouverait un sauveteur à la piscine municipale. Il est donc très important de reconnaître si la présence d’un chien (le nôtre ou celui des autres) dans le parc est dangereuse.

Les chiots de mois de 6 mois

La socialisation du chiot est importante, mais sa règle d’or est de priorisé la qualité à la quantité. Les événements désagréables ou qui font peur pèsent beaucoup plus lourd dans les apprentissages du chiot que les moments plaisants. Il est donc beaucoup plus judicieux d’apprendre à votre chiot à jouer dans un cours de maternelle. Vous pouvez aussi faire des rencontres supervisées avec des chiens connus.

Les chiens malades ou blessés

Si votre chien n’est pas dans son assiette, qu’il soit contagieux ou non, il n’aura pas la même patience que d’habitude. Cela augmente considérablement le risque de bagarres.

Les chiens réactifs

Que ce soit envers les chiens ou les humains, si votre chien aboie, grogne ou mord par peur lorsqu’on s’approche trop de lui, le parc à chiens n’est définitivement pas un endroit adéquat. Travailler la réactivité ou l’agressivité d’un chien ne devrait pas se faire dans un lieu où ils sont hors laisse. Une fois la réactivité sous contrôle et si un professionnel juge que c’est sécuritaire, un chien réhabilité pourra réapprendre à jouer.

Les chiens qui ont un problème de protection des ressources
  • Un chien qui protège les jouet, les très gros bâtons et la nourriture peut, avec vigilance de son propriétaire, aller dans un parc à chiens. Il faut simplement être alerte en tout temps et quitter ou demander aux gens de ranger les jouets avant même qu’ils n’aient été lancés.
  • Un chien qui protège les points d’eau (bols, piscine), ses humains, ou les choses qui se retrouvent naturellement dans un parc et ne peuvent être vus de loin (excréments, très petits bâtons, odeurs), ne devraient pas être dans un parc avec des congénères.

Mélange de petites et grandes races: attention à la prédation

Si votre chien est d’une petite race, vous devrez faire attention à un danger supplémentaire: la prédation.

Certains grands chiens, particulièrement les races de chasse, peuvent parfois prendre un petit chien qui court ou crie avec une proie. Ils peuvent alors partir « en prédation » et commencer à le chasser. Cette chasse n’est pas du jeu et ne se termine jamais de manière très plaisante.

Bien entendu, un propriétaire de grande race qui fait de la prédation régulièrement ne devrait pas entrer dans un parc où il y a des petits chiens. Il faudra aussi quitter s’il y en a un qui arrive, mais beaucoup de gens ne sont pas conscients de ce risque et ne sauront même pas voir les signes précurseurs. Même si le chien n’a jamais eu ce comportement, il peut tout de même se déclencher de façon imprévisible. Soyez donc très prudents.

À lire: qu’est-ce que du bon jeu entre chiens?

À quoi ressemble le parc à chiens idéal?

On ne se mentira pas, les parcs n’ont pas tous été créés égaux. Voici les éléments qu’un parc idéal devrait avoir:

  • Une séparation pour les petites et grandes races
  • Deux entrées distinctes pour faciliter l’entrer et la sortie de chiens incompatibles
  • Des entrées de types « sas »: il y a une porte, un espace vide pour retirer ou mettre votre laisse, puis une autre porte pour entrer dans le parc.
  • Suffisamment d’espace pour courir
  • Un accès à l’eau et des bols
  • Des points d’ombre pour les journées chaudes

Selon ce qui est disponible dans votre secteur, vous n’aurez peut-être pas tous ces éléments et vous devrez vous adapter. Faites simplement attention d’apporter votre propre bol d’eau et de ne pas y rester trop longtemps lorsqu’il fait chaud s’il n’y a pas d’ombre, par exemple.

Le rappel: un outil indispensable pour le parc à chiens

Votre chien a besoin d’une pause? Rappelez-le. Il est un peu trop intense avec un partenaire de jeu? Rappelez-le. Vous voulez partir? Rappelez-le. Une bagarre éclate? Rappelez-le.

Que votre chien accoure dès votre appel, qu’importe la distance et ce qui se passe autour de lui, est de loin le comportement le plus important à enseigner en préparation pour aller dans un endroit quelque peu imprévisible où il sera hors laisse.

Prenez l’habitude de rappeler votre chien souvent, même quand ça va bien. Vous voulez que le comportement soit bien pratiqué quand viendra l’urgence et qu’il sera important que votre chien réponde à l’appel.

Besoin d’aide pour travailler le rappel de votre chien? Contactez-nous dès maintenant pour organiser une pratique!

Comment bien se comporter au parc :

Peu importe le type de chien que vous avez, il y a également des comportements que vous, en tant que personne, voudrez adopter ou éviter a fin de rendre votre séjour sécuritaire pour tous. Dans la plupart des parcs, ces conseils sont en fait des règlements postés à l’entré qui doivent être respectés sous peine d’amande.

Respectez les limites des autres personnes et de leurs chiens
  • Même si vous avez la certitude que votre chien et celui de l’autre s’amusent, respectez le niveau de confort de la personne.
  • Rappelez votre chien et faites des tests de consentements si quelqu’un vous fait part de son inquiétude.
Pas de laisse dans le parc à chiens
  • Vous devriez idéalement mettre et retirer votre laisse dans le sas d’entrée ou juste avant de faire passer la porte à votre chien.
  • Ce n’est pas la fin du monde de mettre la laisse à son chien pour quitter immédiatement ensuite, mais une laisse accrochée au chien dans un parc rempli peut rapidement devenir très dangereux et engendrer des blessures. En plus, les chiens ne peuvent pas se déplacer et communiquer adéquatement lorsqu’ils sont en laisse.
Pas de jouets ou de bâtons sans le consentement de tous
  • Souvent tout simplement interdits, les jouets peuvent rapidement être source de conflits et de bagarres.
  • S’il n’y a que vous et votre chien, il n’y a pas de danger!
  • S’il y a d’autres chiens, assurez vous de demander l’accord de tous avant de sortir votre jouet. Si un autre chien arrive au parc, confirmez avec son propriétaire qu’il est ok avec les jouets. En cas de doute, de problème ou si quelqu’un vous le demande, retirez votre jouet.
Gardez un oeil sur votre chien en tout temps
  • Vous êtes responsable des comportements de votre chien, mais aussi de vous assurer qu’il se sent en sécurité.
Ramassez les excréments
  • Vous n’aimez sans doute pas mettre le pied dans du caca. Les autres non plus! Le fait de ne pas ramasser les crottes a un effet d’entraînement. Pourquoi le feraient-ils si vous ne le faites pas? On se retrouve très rapidement tous dans la merde…littéralement.
  • Vous croyez que votre chien s’est soulagé, mais ne trouvez pas la crotte? Ramassez en une autre! Vous sortirez donc du parc avec un net de plus zéro crottes ajoutées.
Attention avec la nourriture
  • Bien qu’il est souvent interdit de « nourrir son chien » dans les parcs, d’appeler et de récompenser son chien régulièrement augmente grandement les chances de succès en cas d’urgence.
  • Assurez-vous de ne jamais donner de nourriture à un autre chien que le vôtre. Ils finirons par comprendre que vous ne payez pas et vous laisserons tranquille.
  • Ne mettez jamais la nourriture au museau de votre chien s’il y en a un autre tout près. Éloignez-vous et payez quelques secondes plus tard, c’est plus sécuritaire.
  • Si la simple présence de vos récompenses semble rendre un chien protecteur ou agressif, mettez vos récompenses en hauteur ou à l’extérieur du parc et récupérez-les à votre sortie.
Contrôler les aboiements de son chien:
  • Japper dans le cadre du jeu, c’est normal. Certaines races vont beaucoup plus aboyer que d’autres et c’est, aussi, normal.
  • Par contre, selon l’emplacement du parc canin, vous devrez rappeler votre chien et l’encourager à entreprendre une autre activité ou quitter s’il aboie sans arrêts, puisque les parcs sont parfois très près de maisons et qu’il faut demeurer respectueux.
  • Ne vous fâchez pas lorsque votre chien aboie pour jouer! C’est un comportement normal et sain.
  • Si vous avez un chien particulièrement vocal, optez pour un parc à chiens qui est plus loin de secteurs résidentiels et il pourra s’en donner à cœur joie!

Bagarre, chicane: que faire?

Si vous visitez le parc régulièrement, Il est presque inévitable que votre chien se retrouve vexé ou qu’il vexe un autre chien et que ça escalade en conflit plus ou moins sérieux. Savoir comment bien réagir suite à un conflit entre chiens aura un impact considérable sur le comportement de votre chien.

Une chicane, c’est quelques aboiements, grognements fâchés. Les chiens vont souvent se séparés eux-mêmes.

Ça devient une bagarre quand un ou les deux chiens passent à l’attaque: il y a morsure ou tentative de morsure et au moins un des deux chiens ne décroche pas.

Dans les deux cas, nulle ne sert de vous fâcher, votre chien a déjà subit assez de stress et votre colère ne réduit pas les chances que ça se reproduise. Bien au contraire, elle les augmente!

Un conflit, ça arrive

Si votre chien se chicane avec un autre chien, rappelez-le et encouragez-le à aller jouer avec un autre chien. S’il passe à autre chose et que l’autre chien en fait de même, tout va bien!

Deux conflits, on s’en va

Que ce soit avec le même chien ou un autre, si votre chien se retrouve encore en conflit peu de temps après le premier, il est temps de quitter le parc. Peut-être que les chiens présents ne sont pas compatibles avec le vôtre. Peut-être qu’il a mal. Ou peut-être même qu’il passe une mauvaise journée… De rester ne fait que risquer un autre conflit et, surtout, une vrai bagarre.

Une bagarre, on quitte immédiatement et on prend une pause

Après s’être rendu au point où il agresse ou se fait agressé, le niveau de stress de votre chien est beaucoup trop élevé pour rester dans le parc, peu importe si le chien avec lequel il s’est battu est encore présent. Il pourrait aussi être bénéfique de donner quelques jours de pause à votre chien avant de retourner au parc.

Un conseil qu’on entend communément dans les parcs est qu’il faut « partir sur une bonne note » donc rester après une bagarre pour que le chien garde un bon souvenir de sa visite. Encore plus dangereux comme conseil: il faut s’assurer que les deux chiens qui se sont battus jouent ensemble avant de quitter.

Mettez vous à la place de votre animal: vous venez de vivre un conflit énorme avec une personne et vos amis vous forcent à rester dans la même pièce que la personne, voir même de lui faire un câlin. Non merci…

Bien entendu, ne fuyez pas les lieux s’il y a eu morsure. Sortez du parc, gardez votre chien en laisse et communiquez avec l’humain de l’autre chien. Assurez vous que tout va bien avant de quitter.

Séparer une bagarre: un sujet délicat

Lorsque le chien se sent en danger, il peut mordre tout ce qui se trouve autour de lui, incluant son propre humain. Puisque les méthodes pour séparer une bagarre comportent souvent des risques de blessure autant chez le chien que les personnes impliqués, nous ne pouvons pas les partager sur une plateforme publique. Nous pouvons, toutefois, vous donner quelques ces généraux:

  • Assurez-vous de garder vos mains loin du devant des chiens en bagarre, surtout de la tête
  • Ne frappez pas les chiens, vous ne ferez qu’augmenter leur impression qu’ils doivent se défendre

Vous voulez apprendre à aller au parc avec votre chien sous la supervision d’un professionnel? Contactez-nous!

écrit par Stéphane Fiset, éducateur canin

Stéphane est un éducateur canin qui se spécialise en réactivité canine, ainsi que dans l’éducation des chiots. Il a écrit plusieurs plans d’entraînement complets pour les chiots, disponibles sur notre blog!

Mis à jour le 24 septembre, 2023